Membres | Membres associés

Jean-Marc de Grave

Chercheur associé
Discipline : Ethnologie

Coordonnées professionnelles

jean-marc.de-grave[at]univ-amu.fr

Maître de conférences HDR à l’Université d’Aix-Marseille (AMU)

Directeur du département d’anthropologie d’AMU

Discipline : Anthropologie sociale et ethnologie

 

Formation

Habilitation à Diriger les Recherches, Université de Strasbourg.

Doctorat d’anthropologie sociale et ethnologie, EHESS, Paris.

 

Primes, prix

Prime d’excellence scientifique(2013-2017).

Prix Jeanne Cuisinier 2001(meilleur ouvrage SHS sur le Monde malais).

 

DOMAINE DE RECHERCHE

Le thème général de ma recherche concerne l’apprentissage des savoir et des savoir-faire en rapport aux valeurs sociales de référence. Mes travaux portent au départ sur les initiations rituelles javanaises, en Indonésie. Je les aborde du point de vue des techniques, des modes de transmission et de la (re)formulation des valeurs ultimes rituelles, musulmanes et séculières qui leur donne sens dans la configuration sociale. C’est dans cette perspective que je m’intéresse aussi aux activités des lycéens indonésiens et à la façon dont ceux-ci intègrent les valeurs en rapport à leur action. Ces thèmes complémentaires de l’initiation et des lycéens concernent la même classe d’âge et suivent les évolutions contemporaines de la société javanaise. Ils sont liés aux logiques sociales élargies qui incluent des sous-thèmes (nomination, rites de passage, développement-éducation-santé) auxquels je consacre aussi ma recherche.

Le tournant socio-politique de la fin des années 1990 a vu les valeurs et les pratiques se modifier de façon significative en Indonésie, plaçant à l’arrière-plan les pratiques traditionnelles et au premier plan l’intérêt pour les nouveaux modes formatifs et l’éducation moderne. En mettant les systèmes de transmission scolaires en perspective avec ceux des groupes d’initiation, je conceptualise mes données sur la base des relations respectives au temps, au lieu, aux autres et aux savoirs en cause. J’ai appelé cela Relation Intégrée (RI) suivant le rapport plus contraint (non intégré) ou moins contraint (intégré) impliqué dans un contexte particulier.

L’étude comparative de modes de transmission liés à des référents rituels, musulmans, séculiers (initiation rituelle) et laïques (écoles d’Etat) qui me conduit à observer la synergie des valeurs et des pratiques sociales, me conduit à mettre au jour les systèmes en perte d’influence et ceux qui se mettent en place à la faveur d’une classe émergeante. Des systèmes de valeurs implantés anciennement produisent aussi un effet implicite mais continu sur les échanges et  les pratiques. En bref, mon approche vise une compréhension des contextes – convergents ou concurrents – propices ou non à l’intégration des valeurs sociales.

 

TERRAINS

8,5 ans depuis 1991 : Java Centre : 6,5 ans ; Célèbes Sud : 1 an ; Java Est : 6 mois ; Java Ouest / Sumatra Ouest / Malaisie : 2 mois chacun.

Sept. 2014 à août 2016 : deux années de terrain à Java, en délégation à l’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC, Umifre 22, USR 3142, MAEDI-CNRS), Bangkok.

 

RECHERCHES EN COURS

Activités quotidiennes des lycéens et passage au statut d’adulte

Nouveaux réseaux et nouvelles pratiques du javanisme 

 

RESPONSABILITES

Responsabilités académiques
 

Directeur du département d’anthropologie, Université d’Aix-Marseille.

Membre du conseil de pôle « Humanités, sciences sociales et historiques », Université d’Aix-Marseille.

Enseignement

Création et direction de la spécialité Asie du Master recherche ; co-responsable du Master Pro d’anthropologie du développement durable.

 

Recherche

Responsable de l’axe de recherche n° 3 « Rituels et corps de l’ascèse », IrAsia (UMR 7306).

Responsable du groupe de travail des doctorants ethnographes de l’IrAsia.

 

Activité éditoriale
 

Membre du comité éditorial de la revue Moussons.

 

Collaboration internationale

Porteur de l’accord-cadre entre l’Université d’Aix-Marseille et l’Universitas Gadjah Mada (UGM), Indonésie : collaboration entre départements, échanges d’étudiants, de doctorants et d’enseignants, projets de recherche.

Porteur de la conventionentre les deux départements d’anthropologie d’AMU et d’UGMet les équipes IrAsia et LAURA (Laboratorium of Anthropology for Research and Action, UGM) : workshops, publications, thèses en co-tutelle, candidature à des appels d’offre internationaux.

 

ENSEIGNEMENTS

Responsabilités pédagogiques : Anthropologie de l’Asie et du Pacifique (L1) ; Anthropologie de l’Asie (L2-L3) ; Anthropologie filmique (L3) ; Objets de l’anthropologie (L3) ; Le développement : théories et critiques anthropologiques (Master Pro) ; Développement social et éducation en contexte post-catastrophe naturelle (Master Pro).

Responsabilités d'encadrement : Enquête de terrain 2 (L3) ; Mémoire bibliographique de recherche 1 (Master recherche) ; Mémoire de recherche 2 (Master recherche) ; Stage en ONG (Master pro) ; Mémoire bibliographique de spécialisation professionnelle 1 (Master pro) ; Mémoire de recherche appliquée ou de pratique opérationnelle 2 (Master pro).

 

Encadrement de thèses

5 directions de thèses de doctorat dont 1 soutenue

 

 

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE

Consulter les articles de Jean-Marc de Grave


Ouvrages

  • 2016 : (et Ghislaine Gallenga, dir.) La « méthode Condo ». Héritages et actualités de l’expérience ethnographique, Paris, Les Indes Savantes.
  • 2012 : Dimensions formelle et non formelle de l’éducation en Asie orientale. Socialisation et rapport au contenu d’apprentissage, Coordination d’ouvrage collectif, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence.
  • 2001Initiation rituelle et arts martiaux – Trois écoles de kanuragan javanais, Paris, Archipel/L’Harmattan, Prix Jeanne Cuisinier 2001.

 

Articles dans revues avec CL

  • 2015 : « Contenu d'apprentissage, environnement et relation humaine. Une analyse comparative à partir de Java (Indonésie) », Cargo, n° 3 :63-79.
  • 2014a: “Javanese Kanuragan Ritual Initiation. A Means to Socialize by Acquiring Invulnerability, Authority, and Spiritual Improvement”, Social Analysis,58/1: 47-66.
  • 2014b: « Quel est le contenant des savoirs ? Réflexions d’après les modes d’apprentissage javanais », Moussons, n° 23: 55-79.
  • 2013 : « Sportivisation des arts martiaux et contexte sociopolitique. Le cas du pencak silat en Indonésie », Staps, n° 100 : 15-34.
  • 2012 : « Méthodes de soin actives et préventives. Apports des maîtres rituels javanais et rapport au développement », Moussons, n° 20 : 33-56. http://moussons.revues.org/1585
  • 2011 : “Naming as a dynamic process: the case of Javanese personal names”, Indonesia and the Malay World, Vol. 39, N° 113, pp. 69-88.
  • 2009 : « Genèse du pencak silat moderne – La standardisation des arts martiaux indonésiens sous l’occupation japonaise et à l’époque de l’indépendance (1942-1965) », Les actes de la recherche en sciences sociales, n° 179 : 112-117.
  • 2008 : « L’initiation martiale javanaise : opposition entre javanisme et islam », Techniques et culture, n° 48 : 85-123.
  • 2007 : « Quand ressentir c’est toucher. Techniques javanaises d’apprentissage sensoriel », Terrain, n° 49 : 77-88.
  • 2005b : « Pengetahuan, praxeologi dan transmisinya » (Savoir, praxéologie et transmission), Humaniora, Vol. 17, N° 1, Fakultas Sastra, Universitas Gadjah Mada, Yogyakarta : 38-44.
  • 2001 : « Hubungan pendidikan formal dan non-formal di Indonesia – Pencak silat, tari dan cita-cita para pendiri pendidikan di Indonesia » (Relation entre éducation formelle et non formelle en Indonésie du point de vue des fondateurs de l’éducation indonésienne),Suluah, Vol. 1, N°2, Balai Kajian Sejarah dan Nilai Tradisional, Padang : 7-10.
  • 2000a : « Transmisi pengetahuan dan nilai-nilai pokok masyarakat Indonesia ditinjau dari ajaran kanuragan jawa » (La transmission des connaissances et les valeurs ultimes de la société indonésienne considérées du point de vue de la pratique du kanuragan javanais), Jurnal Antropologi Indonesia, th. XXIV no 63, Universitas Indonesia, Jakarta : 71-83.
  • 2000b : « Un champion issu du palais royal : l’histoire de RM Harimurti », Hommages à Denys Lombard IV, Archipel, n° 60 : 141-166.
  • 1999a : « Demokrasi ditinjau dari sudut transmisi ilmu – Suatu perbandingan dilihat dari ajaran kanuragan jawa » (La démocratie considérée du point de vue de la transmission des connaissances – Une comparaison établie d’après l’enseignement du kanuragan javanais), Basis, n° 9/10, Kanisius, Yogyakarta : 28-34.
  • 1996 : « Une école catholique de pencak silat - Tunggal Hati Seminari », Archipel, n° 52 : 65-75.

Chapitres de livres

  • 2017 : « De l’initiation rituelle à l’éducation scolaire ou de l’éducation rituelle à l’initiation scolaire ? Cas d’étude comparés javanais (Indonésie) », dans Alain Pierrot (éd.) Domination et apprentissage. Anthropologie des formes de la transmission culturelle, Paris, Hermann : 183-198.
  • 2016a : (et G. Gallenga) « Introduction- De l’espace du terrain à la contextualisation des données. Autour de Georges Condominas (1921-2011) », dans de Grave et Gallenga (dir.) La « méthode Condo ». Héritages et actualités de l’expérience ethnographique, Paris, Les Indes Savantes : 7-26.
  • 2016b : « De l’insertion et de l’observation : les fluctuations de l’objectivation ou la question du recul expérientiel de l’ethnographe », dans de Grave et Gallenga (dir.) La « méthode Condo ». Héritages et actualités de l’expérience ethnographique, Paris, Les Indes Savantes : 65-87.
  • 2016c : « Indonésie 2016 », dans Abigaël Pessès et François Robinne (dir.) L’Asie du Sud-Est 2016. Bilan, enjeux et perspectives, Bangkok, IRASEC : 191-219.
  • 2016d : « Evolution des catégorisations dans les arts martiaux – Le cas de l’école javanaise Merpati Putih », dans Olivier Bernard (dir.) Les arts martiaux – La puissance d’un imaginaire, Presses de l’Université Laval : 195-218.
  • 2015 : « The Standardisation of Pencak Silat: Javanisation, Nationalism and Internationalisation », dans Uwe Paetzolt et Paul Mason (dir.), The Fighting Art of Pencak Silat and its Music.From Southeast Asian Village to Global Movement, Leiden, Brill: 45-75.
  • 2012a : « Les noms de personne chez les JavanaisRépertoire, pratiques et rapport à l’organisation sociale », dans S. Chave-Dartoen, C. Leguy, D. Monnerie (dir.)Nomination et organisation sociale, Armand Colin : 249-289.
  • 2012b : « Introduction : Perspective comparative des questions d’éducation et d’apprentissage », dans J.-M. de Grave (dir.) Dimension formelle et non formelle de l’éducation en Asie orientale. Socialisation et rapport au contenu d’apprentissage, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence : 27-49.
  • 2012c : « Education scolaire et non scolaire en Indonésie. Qualité relationnelle et formalisation », dans J.-M. de Grave (dir.) Dimension formelle et non formelle de l’éducation en Asie orientale. Socialisation et rapport au contenu d’apprentissage, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence : 179-204.
  • 2011a : « La dimension éducative des arts martiaux en Indonésie. Contextes javanais, musulman et séculier », dans J.-F. Loudcher et J.-N. Renaud Éducation, sports de combat et arts martiaux, Presses Univ. de Grenoble : 177-193.
  • 2011b: « The Training of Perception in Javanese Martial Arts », dans Douglas Farrer et John Whalen-Bridge Martial Arts as Embodied Knowledge: Asian Traditions in a Transnational World, New York, State University of New York Press: 123-144.

Encyclopédies

  • 2010 : « Silat » (with D.S. Farrer: 324-330); « Belief systems » (dir. with D.S. Farrer: 394-405) : « Introduction » (with D.S. Farrer: 394-395), « Java » (400-401), « South Celebes » (401-402) ; « Political uses of the Martial Arts » (with Lee Wilson, Gabriel Facal, and Thomas A. Green: 619-625), in T.A. Green and J.R. Svinth (dir.) Martial Arts of the World: An Encyclopedia, Santa Barbara-Oxford, ABC-CLIO.

Travaux académiques récents

  • 2011 : Approche comparative des modes d’apprentissage rituels, corporels et scolaires en Asie du Sud-Est (Java et monde malais). Transmission et relation intégrée, synthèse de HDR, Univ. de Strasbourg, 107 p.

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

190-198 avenue de France
(6e étage A)
75244 Paris cedex 13

Métro : Quai de la Gare, Bibliothèque François Mitterand

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63