Séminaires et manifestations scientifiques | Actualités du Centre

Professeur invité de l’EHESS - Alec Gordon

Professeur invité de l’EHESS - Alec Gordon

4 & 5 oct. - EHESS, 54 bd Raspail 75006

 4 octobre 14h-18h :


                     I.   "The development of Malaysian Capitalism during the British Rule, two heterodoxical lectures." 

    Whose Capitalism Developed during British Rule of Malaya 1874-1970?

par Alec Gordon (Journal of Contemporary Asia, Thailand) et Elsa Lafaye de Micheaux (Centre Asie du Sud-Est, Paris)

Séminaire du CASE


 

 vendredi 5 octobre 2018, 10-12h  

II. "The Colonial Surplus in Colonial Economic History, especially Southeast Asia"

par Alec Gordon (Journal of Contemporary Asia, Thailand)

Séminaire du CASE/ Pondok Perancis 


 

A propos d'Alec Gordon

Alexander David Gordon (Alec Gordon) est un chercheur en histoire économique coloniale qui inscrit ses réflexions au sein des profondes controverses idéologiques sur l’impact du colonialisme en Asie du Sud-est moderne. Il a publié essentiellement sur l’Indonésie et la Malaisie, cherchant en particulier à travers les données de la statistique coloniale (balance des paiements, budget colonial) et les données des entreprises privées à comparer le « surplus colonial » dans les deux situations. Ce concept de surplus colonial, qu’il a fortement contribué à définir et dont il s’efforce de raffiner la mesure, a été diffusé notamment via les publications du Journal of Contemporary Asia, Kyoto Journal, Asian Journal of Social Sciences..

Dans la littérature sur l’économie coloniale britannique ou hollandaise, la contribution coloniale à l’économie de la métropole est souvent approchée par les exportations nettes, ce qui donne lieu à des approximations très réductrices en termes de montants mais aussi conceptuellement fallacieuses car même lorsque la colonie est déficitaire sur le plan commercial, elle peut rester très lucrative pour la métropole. 

Défini comme « la mesure des bénéfices en termes monétaires perçus de la possession coloniale par les entreprises, les citoyens et le gouvernement des métropoles », le surplus colonial nous dit Alec Gordon, peut être mesuré de manière relativement précise et renseigne finement sur les canaux et l’ampleur de l’exploitation par les métropoles (Etat, individus et entreprises privées) de la colonie. Non seulement la puissance coloniale est prise en compte dans ces estimations, mais aussi les acteurs des autres pouvoirs coloniaux voisins, comme la France et la Grande-Bretagne pour l’Indonésie etc.. Plusieurs articles lui ont permis de discuter et d’améliorer successivement, par l’intégration de nouvelles données et de nouvelles grandeurs, la définition et la mesure de ce surplus colonial. Selon le grand spécialiste d’économie politique, K.S. Jomo (prix Vassily Leontiev d’économie), Alec Gordon est ainsi un chercheur remarquable pour le réexamen critique de l’économie coloniale de la Malaisie.

Mais, aussi puissants et opérationnels soient-ils, l’œuvre et le concept clé d’Alec Gordon ne sont pas passés dans les mœurs en France : la recherche contemporaine sur l’économie malaisienne et sur l’histoire du développement économique malaisien est largement passée à côté de cet apport intellectuel riche et singulier.

 Il est grand temps de rendre justice à cet intellectuel étonnant et marginal, si mal connu et reconnu en France et le but de cette invitation de l’EHESS est de combler notre ignorance collective, de manifester cette reconnaissance et notre appréciation.

Enfin, dans la tradition de l’histoire économique anglaise marxiste, son attention s’est aussi portée sur la question du travail dans l’économie de plantation (mise au travail des populations locales ; travailleurs migrants ; travailleurs des plantations de caoutchouc). Il s’est aussi intéressé aux preuves non écrites d’une histoire du genre en Thaïlande. 

Formé  à la School of Oriental & African Studies (Londres), il a enseigné principalement dans l’Economics Department de l’ University of Papua New Guinea et du Social Research Institute of Chulalongkorn University. Il est aussi intervenu sur de plus courtes périodes à l’East Anglia University, à Central Manchester University, à la London Metropolitan University, à la York University Canada, à l’Amsterdam University and à la Radboud University Nijmegen aux Pays-Bas.

Alec Gordon est actif dans le domaine des publications et des notes de lectures pour les grandes revues internationales d’Etudes asiatiques. Il vit en Thaïlande. 

L'EHESS et le Centre Asie du Sud-Est se réjouissent de cette occasion unique de l'accueillir. 

Principales publications

Gordon, A. 2004,  ‘The Transformation of Migrant Indian and Javanese Labour: Natural Rubber Workers in Southeast Asia , 1900-2000.’ The Indian Journal of Labour Economics: Special Issue.

Gordon, A. 2004,  (with Napat Sirisambhand) ‘Thai Women in Late Ayuthaya Style Paintings.’ (Illustrated) Baker, C. (ed.) The Society of Siam: Selected articles for the Siam Society’s Centenary  Bangkok: the Siam Society.

Gordon, A. 2004  ‘Colonial Surplus and foreign-owned investment in Southeast Asia.’ Economic and Political Weekly Vol. XXXIX No. 4. pp. 371-8.

Gordon, A. 2006 ‘From British Empire to American Colossus.’ (Review article on Empire: How Britain Made the Modern World by Neil Ferguson) Journal of Contemporary Asia Vol. 36 No. 4.

Gordon, A., 2009 ‘Remembering Malcolm Caldwell’ (1931-1978) Journal of Contemporary Asia, Vol 39. No. 3.

Gordon, A. (2010b) ‘Lies Damn Lies and Statistics: Indonesia’s Colonial Surplus 1831-1939.’ Asian Journal of Social Science vol. 38. No. 5. pp. 755-780.

 Gordon, A, 2012 ‘Towards The Real Colonial Surplus: The Example Of Colonial Indonesia.’ Journal of Contemporary Asia       (This counts the budget as part of the colonial surplus)

Gordon, A. 2014 ‘Introduction’ to Special Issue on World War One, Imperialism and Asia in Social Scientist July-August 2014. Pp. 1-3.

Gordon, A 2014 ‘Rising Profits and Fears of Forfeiture in Neutral Netherlands East Indies during World War One.’ in Social Scientist July-August 2014. Pp. 47-61.

Gordon, A ,“The Final Amendments and orrections to the Great Size of Indonesia’s Colonial Surplus 1880-1939” Journal of Contemporary Asia,

Gordon, A , “Major Errors in the Respected Callis Estimates for Foreign Direct Investment in Late Colonial Southeast Asia: Serious Implications and Suggested Resolution.”, Cliometrica

Gordon, A ,“Critique, Rejection and Correction of the Standard Interpretation of Indonesia’s ‘Drain’ and Colonial Surplus.” IJAPS

Gordon, A , “Did the Plantation Land Laws of Late Colonial Indonesia provide Support for Sugar Plantations and Protection for Peasants?  If Not, What Happened Illegally? Re-Interpretation of a Determining Historical Agrarian Change.”, Kyoto journal.

 

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

54 boulevard Raspail
(6e et 7e étages)
75006 Paris

Métro : Saint Sulpice, Saint Placide, Sévres-Babylone

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63