Membres | Jeunes Chercheurs

Pakpoom Saengkanokkul

Soutenance le 22 mai 2018 - Doctorat en économies et sociétés, à l’INALCO.

 

Titre de la thèse: Le système de santé en Thaïlande et l’origine des inégalités en matière de santé : une analyse politico-économique, sous la direction de Marie-Sybille De Vienne.

 

Résumé

Cette thèse a pour objet l’analyse du système de santé et des inégalités en matière de santé en Thaïlande. Il s’agit d’abord d’identifier les acteurs politiques du système de santé et les idéologies sur lesquelles ils se fondent, et sur cette base, d’examiner la manière dont les politiques mises en œuvre ont affecté la santé et la distribution de santé. En Thaïlande, la triade nationale "Nation-Bouddhisme-Roi" a imprégné toute la société, y compris le système de santé. Elle a également influencé les acteurs et les décideurs politiques qui ont conçu le système de protection sociale thaïlandais. Influencé par l'utilitarisme-nationalisme, le ministère de la Santé a privilégié l'efficacité plutôt que l'égalité, et a amélioré la santé de la population afin d'augmenter la croissance économique. Influencés par le bouddhisme, certains technocrates ont lancé des politiques de promotion de la santé, basées sur le concept de Karma, qui renforcent la responsabilité individuelle, mais ignorent les inégalités sociales. Les organisations caritatives royales ont fourni des soins de santé pour des groupes marginalisés, mais de nombreux patients n'ont toujours pas été traités. Grâce à ces acteurs, de nombreux indicateurs de santé de la population ont été améliorés, mais parallèlement les disparités de santé ont été renforcées. La réforme de la santé, lancée en 2001 par le parti Thai Rak Thai, a mis en place un nouveau programme d'assurance maladie qui fournit des soins de base à tous les Thaïlandais. Bien que de nombreux bilans aient confirmé la réduction des inégalités et l'amélioration de l'accès aux soins, certains groupes d'intérêts ont largement protesté. Ce nouveau programme, fondé sur l'égalité des chances et le droit à la santé, a involontairement défié les anciens acteurs et les anciennes idéologies. En conséquence, les conflits dans le système de santé et l'instabilité politique ont entravé le développement de nouvelles politiques de santé.

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

54 boulevard Raspail
(6e et 7e étages)
75006 Paris

Métro : Saint Sulpice, Saint Placide, Sévres-Babylone

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63