Programmes/Contrats |

2016-2018 | AUTORITAS - Modes d’autorité et conduites esthétiques de l’Asie du Sud à l’Insulinde

Site web : https://sites.google.com/site/autoritasprogramme/home

 

Projet financé par PSL Research University

 

L’art, dans ses manifestations matérielles et immatérielles, est souvent associé à des modes d’autorité variés, d’ordre politique, religieux ou autres. De l’Asie du Sud à l’Insulinde, les formes et les conduites esthétiques, qu’elles soient graphiques, plastiques, musicales, chorégraphiques, théâtrales, narratives ou le plus souvent combinées, contribuent à établir différents types de légitimité. Au cours du temps, elles ont fait l’objet de nombreux processus de circulation, valorisation, dévalorisation, interdiction, invention, réinvention, réappropriation, émulation. Quelquefois censurées, elles ont aussi suscité résistances et contrepouvoirs. Le projet convoque plusieurs disciplines des sciences sociales pour penser la relation entre le fait esthétique et l’autorité de l’Asie du Sud à l’Insulinde.

 

Les espaces et les temps des sociétés indiennes et sud-est asiatiques ont été rythmés par des formes artistiques, matérielles et immatérielles, au service de différents types d’autorité, religieuse et politique. Des danses et des orchestres de gongs et de tambours accueillis dans les cours des palais, des troupes de chants affiliées aux temples à la statuaire monumentale des grands monuments hindo-bouddhiques, des récits d’origine aux gravures sur bois en quadrichromie des sociétés austronésiennes, comment comprendre le déploiement des formes esthétiques en relation à l’autorité dans un ensemble de sociétés allant du royaume ou sultanat aux sociétés sans Etat ? Ces formes et ces conduites esthétiques ont toutes un point commun : elles sont indissociables de certains modes d’efficacité d’ordre politico-religieux. On se propose donc, dans le cadre de ce projet, de réfléchir à la nature de cette efficacité en relation à l’autorité, comprise très largement dans un premier temps comme ce qui rend possible le maintien d’un ordre social. On s’interrogera également sur l’éviction de ces formes qui continuent à être interdites encore aujourd’hui.

Mots clés : arts, arts de la performance, esthétique, politique, autorité, pouvoir, rituel, éloge, oralité, techniques, Asie du Sud, Asie du Sud-Est

 

 

Porteurs de projet

Dana Rappoport, Directrice d’Unité UMR 8170, CASE, Chargée de recherche, CNRS/EHESS

Tiziana Leucci, Chargée de recherche au CEIAS, CNRS/EHESS

 

Disciplines concernées : Anthropologie, Archéologie, Epigraphie, Ethnomusicologie, Histoire, Philologie

Durée du Projet : janvier 2016 à décembre 2018.

 

Unités de PSL concernées :

CASE : Centre Asie du Sud-Est

CEIAS : Centre d’Etude de l’Inde et Asie du Sud

GSRL : Groupe sociétés religions laïcités

LAS : Laboratoire d’anthropologie sociale

 

Terrains : Pakistan, Inde, Cambodge, Thaïlande, Vietnam, Indonésie, Népal

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

190-198 avenue de France
(6e étage A)
75244 Paris cedex 13

Métro : Quai de la Gare, Bibliothèque François Mitterand

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63