Publications | Chapitres d'ouvrages

De l’espagnol au multilinguisme

De l’espagnol au multilinguisme

Philippines contemporaines

2013, Elisabeth Luquin
William Guéraiche (ed.)
Bangkok,  Irasec - Les Indes savantes, Monographies nationales,  [2013]

Les Philippines contemporaines ont été modelées par différentes influences ; régionales en premier lieu, en raison de leur situation de carrefour en Asie du Sud-Est ; coloniales en second lieu – deux colonisations successives, espagnole et américaine, dont on perçoit encore les héritages. Le christianisme et l’américanisation (la langue, le modèle consumériste, etc.) sont d’ailleurs des aspects importants du syncrétisme culturel mais non exclusifs. Cet ouvrage prend le parti d’explorer en profondeur les identités philippines fondues dans le creuset des basses terres et plus particulièrement de l’agglomération de Manille. 
Cette monographie, qui fait une large place aux auteurs philippins, a pour ambition de donner des clefs de lecture de la société philippine dans toute sa complexité. Le jeu politique, la structuration sociale et les liens entre certains groupes sociaux forment un cadre original dont on peut légitimement se demander dans quelle mesure il a évolué depuis l’indépendance en 1946. Si le poids de la tradition semble immuable, le pays est aujourd’hui encore ouvert à d’autres influences majeures – à la mondialisation au premier chef. Philippines contemporaines est un instantané de cette dialectique de changements et de continuités.

Table des matières

 
Chronologie
Introduction
William Guéraiche
 
Première partie – L’exercice du politique : du colonial au postcolonial

Les rapports entre les Philippins et l’État à la fin de la domination coloniale espagnole

Xavier Huetz de Lemps
 
Cartographie spirituelle de la frontière coloniale au XIXe siècle
John Blanco
 
D’une colonisation à l’autre
William Guéraiche
 
Culture politique
Roberto Blanco
 
Gauche : partis pris et enjeux
Armando Malay Jr
 
Le jeu des identités féminines en politique
Mina Roces
 
 
Deuxième partie – La gestion du territoire : espaces, ressources, catastrophes
 
Revisiter l’identité maritime
Mary Ann Palma
La décentralisation, une belle idée  entre réalité juridique et pratique politique
Gisela Reiterer
 
Le riz, c’est la vie. Une approche culturelle
Filomeno Aguilar
 
Sa kandungan ng kalikasan : catastrophes, environnement et développement
J.-C. Gaillard, Emmanuel M. Luna et Jake Rom D. Cadag
 
 
Troisième partie – Comment devient-on Filipino ?
 
Témoignage : la pauvreté telle que je l’ai vécue
Jonathan Cruz
 
Quels systèmes éducatifs philippins ?
Maria Paquita Diongon Bonnet et William Guéraiche
 
De l’espagnol au multilinguisme
Élisabeth Luquin
 
Le christianisme, une synthèse socio-historique
Manuel Victor J. Sapitula
 
De l’espoir et des héros : les icônes philippines d’Imelda à Manny
Myra Salonga
 
La population au tournant du XXIe siècle
Zelda Zablan
 
 
Quatrième partie – Identités plurielles et relations internationales
 
Un peuple de migrants
William Guéraiche
 
Le destin croisé des Philippines et du Japon
Lydia Yu-José
 
Chinois philippins, une identité partagée
Clinton Palanca
 
Les Philippines et l’Asean, un jeu à plusieurs mains
Charmaine Misalucha
 
Philippines-États-Unis en quatre actes 1946-2010
Charmaine Misalucha et William Guéraiche
 
 
Cinquième partie – Le traitement des corps
 
Corps à vendre
François-Xavier Bonnet
 
Baklas et tomboys : des identités sexuées face à la globalisation
Gwénola Ricordeau
 
La santé aux enchères de la mondialisation
William Guéraiche
 
Médecine et croyances populaires
Michael L. Tan
 
Sixième partie – Mindanao : un cas de violences régionales
 
Mindanao : terre promise, terre de violences
François-Xavier Bonnet
 
Clans et violences à Mindanao
François-Xavier Bonnet
 
Bibliographie
Glossaire
Index
 
 
Le coordinateur
William Guéraiche est assistant professor à l’Université américaine de Dubaï (EAU). Historien de formation, il a notamment publié un ouvrage sur Manuel Quezon, le premier président philippin, aux éditions Maisonneuve et Larose en 2004. Il travaille actuellement sur les relations entre l’Asie et le Moyen-Orient.

L’Irasec
L’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (USR 3142 – UMIFRE 22 CNRS-MAEE) s’intéresse depuis 2001 aux évolutions politiques, sociales et environnementales en cours dans les onze pays de la région. Basé à Bangkok, l’Institut fait appel à des chercheurs de tous horizons disciplinaires et académiques qu’il associe au gré des problématiques. Il privilégie autant que possible les démarches transversales.

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

54 boulevard Raspail
(6e et 7e étages)
75006 Paris

Métro : Saint Sulpice, Saint Placide, Sévres-Babylone

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63