Membres | Membres statutaires

Dana Rappoport

dana
Chercheur CNRS - Chercheur statutaire
Codirectrice
Membre statutaire
Discipline : Ethnomusicologie

Coordonnées professionnelles

danarapp[at]cnrs.fr

33 1 49 54 83 21

webpage in English

 

DOMAINE DE RECHERCHE

 

Dana Rappoport étudie les musiques de l’archipel indonésien à partir de deux terrains d’enquête ethnographique, sur les îles de Sulawesi et de Flores. Ces deux terrains ont pour singularité d’être restés relativement à l’écart des grands royaumes hindo-bouddhiques et des sultanats malais du sud-est asiatique qui ont jusqu’ici polarisé les travaux sur l’Asie du Sud-Est insulaire. Trop souvent ignorée par l’anthropologie, les pratiques d’oralité des petites sociétés étudiées se révèlent pourtant comme un champ d’analyse extrêmement fécond pour saisir les relations, les formes d’action, d’interaction, l’histoire et les valeurs à l’œuvre dans ces groupes. Par une observation combinant anthropologie et musicologie formelle, la recherche vise à montrer les caractéristiques de ces musiques qui s’inscrivent dans un archipel à l’histoire musicale fragmentée. Ces sociétés, de langues différentes, présentent des densités plus faibles, des systèmes politiques moins centralisés et remarquablement indépendants les uns des autres. Leurs musiques ont des attributs communs qu’elles ne partagent pas avec les cultures indianisées ou islamisées d’Indonésie.

Une des questions qui sous tend sa recherche est celle du fondement de l’expérience musicale. Qu’est-ce qui engage les humains à musiquer, à produire des formes sonores organisées ? En Indonésie, la musique est enracinée dans le rituel dont elle n’est ni une décoration ni une récréation, mais une action indispensable. Que fait donc la musique et comment cerner son action ? Il s’agit d’explorer la musique au plus près des villages par l’étude des pratiques, des systèmes musicaux, des répertoires, des rituels, des goûts, des émotions et plus généralement, des modes d’oralité qui caractérisent les relations sociales.

Après avoir consacré une grande partie de ses travaux aux musiques rituelles toraja, ses enquêtes se déploient vers les petites sociétés de l’Est insulindien situées au point de rencontre de deux grands fonds linguistiques, austronésien et papou. Marqué par une très forte diversité ethnolinguistique, l’Est insulindien constitue-t-il une aire culturelle à part entière que la musique pourrait contribuer à cerner ? On commence tout juste à entrevoir que les formes musicales de l’Est insulindien concentrent une série de particularités musicales bien différentes du reste de l’archipel. Une étude synoptique des pratiques musicales vise à identifier la structuration de cette aire largement sous documentée qui pourrait contribuer à l’étude du peuplement de la zone.

 

TERRAINS

Indonésie, monde austronésien
depuis 2006 - Indonésie orientale (Flores, Solor, Adonara, Lembata, Timor...)
1991-2005 - Indonésie centrale ( Sulawesi, Kalimantan Ouest)

 

 

RECHERCHES EN COURS

Autorité et oralité
Sémiologie du fait musical
Insulinde orientale

 

 

RESPONSABILITES

Directrice du Centre Asie du Sud-Est au sein d’une direction collégiale
Responsable du Projet Autoritas, Modes d’autorité et conduites esthétiques de l’Asie du Sud à l’Insulinde https://sites.google.com/site/autoritasprogramme/
Membre du comité éditorial de la revue Archipel
Membre du conseil de laboratoire du Centre Asie du Sud-Est

 

 

ENSEIGNEMENTS

2016-17 -Responsable du séminaire (EHESS), en collaboration avec Tiziana Leucci :  Modes d’autorité et conduites esthétiques de l’Asie du Sud à l’Insulindehttps://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/524/,
2016 -Responsable du séminaire (EHESS) : Arts de la performance et modes d’autorité, de l’Asie du Sud à l’Insulinde : les figures du savoir (chanteur, musicien, orateur, poète, danseur, acteur)  http://enseignements-2015.ehess.fr/2015/ue/524/
1998- 2002- "Musiques et aires culturelles : le cas austronésien (de Madagascar à l’île de Pâques)", Chargée de cours de licence à la faculté de musicologie de Paris VIII

 

 

FORMATION & PARCOURS PROFESSIONNEL

  • 2015 - Habilitation à diriger des recherches (EHESS) : Ce que la musique fait, Indonésie centrale et orientale. (Jury : J. P. Colleyn, M. Chemillier, M. Tenzer, B. Sellato, J. M. Beaudet)
  • 1997- Ph. D. in ethnomusicology "Musiques rituelles des Toraja Sa’dan : Musiques du Couchant, musiques du Levant (Célèbes-Sud, Indonésie)" ,  597 p., Université Paris-X Nanterre.
  • 1991-  Master in comparative literature - Master in Musicology (Paris IV-Sorbonne)
  • 1986-1988- Classes préparatoires aux Grandes Ecoles, section littéraire (Lycée La Bruyère, Versailles).
  • Violonist - classical, and rumanian music

 

 

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE

Consulter l'ensemble des articles de Dana Rappoport

Ouvrages

Direction d'ouvrages ou de revue

  •  2015- L’Est Insulindien, en collaboration avec Dominique Guillaud, Archipel 90,  331 pages.
  • 2015 - Le goût musical, en collaboration avec Nathalie Fernando, Cahiers d’Ethnomusicologie 28,  328 pages.
  • 2010- Musiques d’un Archipel, numéro spécial de la revue Archipel 79, Paris, Association Archipel, 288 pages (en collaboration avec Jérôme Samuel).

CD et archives musicales

  • Archives sonores (1991-2017) - http://archives.crem-cnrs.fr/search/quick/collection/?q=Rappoport
  • 2014- Indonesia : Soothing songs/Chants d’apaisement, Ocora Radio France
  • 2012- http://archives.crem-cnrs.fr/search...
  • 2010- Indonesia : Songs from the Islands of Flores and Solor, Archives Internationales de Musique Populaire, VDE CD-1304, booklet : 30 p. COUP DE COEUR DE L’ACADEMIE CHARLES CROS 2010.
  • 1995Indonésie : Toraja, funérailles et fêtes de fécondité, LDX 274 1004, Editions CNRS-Chant du Monde.

Articles

Chapitres d'ouvrages

  • (in press),"Quand un poète disparaît : l’oralité en jeu chez les Toraja d’Indonésie", in Katia  Buffetrille et Isabelle Henrion-Dourcy ed., Hommages offerts à Mireille Helffer à l’occasion de ses 90 ans. Paris : l’Asiathèque.
  • 2015 - Music and Religion in Southeast Asia, in Religion in Southeast Asia : an Encyclopedia of Faiths and Cultures, ed. Jesudas M. Athyal, Santa Barbara : ABC Clio Greenwood: 187-189
  • 2014 -« About ancient musical instruments depicted atPadang Lawas (North Sumatra) », in Daniel Perret ed., History of Padang Lawas, North Sumatra. II. Societies of Padang Lawas (mid-9th-13th century), Paris, Association Archipel, Cahiers d’Archipel 43, p. 159-170.
  • 2013- "Le chant et la peine à Tanjung Bunga (Lamaholot, Flores, Indonésie)", in H. Bouvier ed., L’art du pathétique en Asie du Sud-Est insulaire. Le choix des larmes, Paris, L’Harmattan, p. 60-118.
  • 2013- "Speech and Songs in Toraja Highlands", in Nicole Revel ed. , Songs of Memory in islands of Southeast Asia, Cambridge Scholar Publishing, p. 75-108.
  • 2011-  "To sing the rice in Tanjung Bunga (Eastern Flores, Indonesia)", in Birgit Abels ed. Austronesian soundscapes : Performing arts in Oceania and Southeast Asia, ; Amsterdam, Amsterdam University Press, p. 103-131.
  • 2011- "The enigma of alternated duet in Flores and Solor (Eastern Indonesia)", in Tradition, Identity, and History Making in Eastern Indonesia ; Editor : Hans Hagerdal, (papers from the Sixth Euroseas Conference, Gothenburg, 26-28 august 2010), Växjö, Kalmar, Linnaeus University Press, p. 130-148.

WEB

Thèse

  • 1997-  "Musiques rituelles des Toraja Sa’dan : Musiques du Couchant, musiques du Levant (Célèbes-Sud, Indonésie)", édition intégrale de thèse de doctorat, Villeneuve d’Asq, Presses Universitaires du Septentrion, 597 p.

Centre Asie du Sud-Est (CASE)

UMR CNRS/EHESS 8170

54 boulevard Raspail
(6e et 7e étages)
75006 Paris

Métro : Saint Sulpice, Saint Placide, Sévres-Babylone

Tél. secrétariat :

33 (0)1 49 54 83 24
Fax : 33 (0)1 49 54 83 25

Courriel : dir.case@ehess.fr

 

Bibliothèque Archipel-CASE 

Maison de l’Asie

22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS

Métro : Iéna, Trocadéro

Tél : 33 (0)1 53 70 18 21
Fax : 33 (0)1 53 70 18 63